Accueil Conso Durable Groupements de petits producteurs les Bobiots distribuent leur 20e commande groupée - Chartres-de-Bretagne


les Bobiots distribuent leur 20e commande groupée - Chartres-de-Bretagne

Sur internet, les achats groupés explosent depuis quelques mois avec l'implantation, sur Rennes, de sites internationaux. À Chartres, ce type de groupement existe depuis 2007. Nommé Les Bobiots, il est placé sous l'égide de l'association castelnaudaise Déclic Ethique. Comme ses grands frères du net, il achète en grande quantité pour payer moins cher. Mais la comparaison s'arrête là.

Les Bobiots poursuivent une éthique différente avec le souhait de rester une association « à taille humaine », animée par un esprit de coopération bénévole et de solidarité aux producteurs locaux et aux associations éthiques et solidaires. « Le projet a été lancé par des personnes souhaitant pouvoir consommer bio tout en limitant les déplacements individuels pour s'approvisionner, explique Jean-Pierre Carer, membre de la première heure. Nous avons débuté avec 24 adhérents et 26 produits. Nous sommes maintenant 45 sur le canton de Bruz et proposons 108 produits allant de la brosse à dents au chocolat, en passant par la lessive ou les céréales. Un deuxième groupement, baptisé Biotop, fédère les personnes de Noyal et du secteur est. »

Des places disponibles

La diversité des propositions s'explique par les échanges constants d'informations entre les membres et le comité de sélection testant tous les produits. « Nous voulons mettre le bio à la portée de tous en proposant des prix attractifs. Nous nous sommes aussi aperçus que certains avaient testé ce mode de consommation parce qu'ils se sentaient accompagnés », complète Nicole Macé, responsable de la prise des commandes.

« Nous faisons la distribution de produits un samedi tous les deux mois environs. En février aura lieu la 20 e . Mais attention nous n'avons pas vocation à faire les courses des autres. Le jour de l'enlèvement, les adhérents sont bénévoles pour décharger les produits, les conditionner, les distribuer et encaisser l'argent. C'est une vraie ruche. Heureusement, un agriculteur à Pont-Péan nous prête sa grange pour tout stocker. Ce même jour, nous recevons des producteurs et des associations désirant se faire connaître. Tout n'est pas parfait mais c'est toujours convivial. » Et la bonne nouvelle, c'est que 5 à 6 places sont disponibles.

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ou Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Source: ouest-france.fr