Accueil Éco Habitat Walipini, la serre creusée


Walipini, la serre creusée

Eh ben, je viens de découvrir cette technique ce matin alors que je regardais comment les peuples andins se débrouillent pour se nourrir à l'année longue ... je n'y avais jamais pensé, j'étais resté fixé sur une serre hors sol , soit collée à une masse thermique comme ma grange soit en forme géodésique, alors qu'en fait la solution est beaucoup plus simple ( et économique) me voilà avec la neurone bouillonnante ...

Quelqu'un a CONCRÈTEMENT expérimenté cette technique ???

Question aux matheux de service : si le rebord le plus bas est à deux mètres côté Sud  et qu'il me faut une pente de 40°, à combien de haut je dois mettre la structure côté Nord  ? 3m50 ? plus ???




Les producteurs dans les climats froids utilisent souvent des approches différentes pour prolonger la saison de croissance ou donner un coup de pouce à leurs cultures, qu’il s’agisse de maisons créoles ou des serres.
Les serres sont généralement des structures vitrées, mais sont généralement coûteuses à construire et chauffer pendant l’hiver.

Une alternative beaucoup plus abordable et efficace aux serres en verre est le walipini (un mot indien Aymara, pour « lieu chaleureux »), également connu comme serre souterraine ou à ciel. D’abord développé il y a 20 ans pour les régions montagneuses froides d’Amérique du Sud, cette méthode permet aux producteurs de maintenir un potager productif toute l’année, même dans les climats les plus froids. vous verrez comment combine un walipini ou son entrée avec une véranda ou une pergola .

Voici une vidéo tournée d’un walipini qui intègre même un peu d’espace intérieur pour les chèvres:
Comment un Walipini fonctionne et comment en construire un :
C’est une jolie et intrigante construction qui combine les principes du chauffage solaire passif avec la protection de la terre à l’abri de la construction. Mais comment en faire un? L’Institut à but non lucratif de l’agriculture durable américaine Benson vient ce manuel instructif sur la façon dont un walipini fonctionne, et comment le construire : téléchargez le guide pour construire un walipini de © Institut Benson.

Le Walipini utilise les ressources de la nature pour offrir un accueil chaleureux, stable, bien éclairé, pour la production de légumes toute l’année. La localisation de la zone de culture de 2 à 2,80 m sous terre et la capture et le stockage du rayonnement solaire pendant la journée sont les principes les plus importants dans la construction d’un Walipini à succès.

Le Walipini, en termes simples, est un trou rectangulaire au sol de 2 à 2,80 m de profondeur couvert par des bâches en plastique. La plus longue aire du rectangle doit être face au soleil d’hiver – vers le nord dans l’hémisphère sud et au sud dans l’hémisphère Nord. Un mur épais de pisé à l’arrière du bâtiment et une paroi beaucoup plus faible à l’avant doivent fournir l’angle nécessaire pour la feuille de matière plastique du toit. Ce dernier présente un espace isolant entre les deux couches de plastique (une feuille sur le dessus et l’autre en dessous du toit / tiges) et permet aux rayons du soleil de pénétrer dans la création d’un environnement chaleureux et stable pour la croissance des plantes.
Cette structure profite de la chaleur de la masse thermique de la terre, de sorte que beaucoup moins d’énergie est nécessaire pour chauffer l’habitacle du walipini que celui d’une serre hors-sol. Bien sûr, il y a des précautions à prendre dans l’étanchéité, le drainage et la ventilation du walipini, tout en l’alignant correctement au soleil – ce que le manuel couvre en détail.

Source: au-bout-de-la-route.blogspot.fr
Source
Source et Source

**********************************************************

Bon, c'est pas à l'échelle mais les mesures et l'idée sont là ... ça marcherait  comme truc ???









Avez-vous un éco comportement ?