Accueil Actualités Citiz: la nouvelle marque de l'autopartage en France


Citiz: la nouvelle marque de l'autopartage en France

Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

CITIZ, LES VOITURES QUI CHANGENT LA VILLE

Le réseau France Autopartage, premier réseau national de voitures partagées, adopte une nouvelle marque nationale : CITIZ.
Avec ses 15.000 utilisateurs dans plus de 50 villes, France Autopartage crée CITIZ pour plus de visibilité nationale et pour renforcer sa stratégie de développement.
A l’occasion de la semaine de la mobilité, 4 opérateurs membres du réseau et présents dans les régions de l’Alsace, PACA, Midi Pyrénées et Ile-de-France, lanceront en avant-première la nouvelle marque.
Une marque nationale, des entreprises locales

CITIZ est synonyme d’une mobilité durable, qui conjugue vie urbaine et citoyenneté. La marque CITIZ est en effet détenue par un réseau coopératif dont les membres sont des entreprises d’autopartage, elles-mêmes majoritairement détenues par les utilisateurs.

CITIZ, c’est aussi un mode de vie : chaque utilisateur de l’autopartage fait le choix d’une consommation modérée et adaptée au mode de vie urbain. L’autopartage s’inscrit pleinement dans un contexte d’offre de transports communs : bus, tramway, métro, taxi, vélo et autopartage se complètent pour répondre aux besoins de déplacement.

Les entreprises CITIZ sont des opérateurs locaux d’autopartage. Elles travaillent en relations étroites avec les partenaires publics, de transports urbains et les associations de l’économie sociale et solidaire.
CITIZ permet une mutualisation des moyens et supports de développement des entreprises locales et une meilleure diffusion du concept d’autopartage.

CITIZ, l’autopartage partout en France
L’ambition du réseau France Autopartage est de permettre à tous d’avoir accès à un service d’intérêt collectif. Déjà plus de 50 villes et agglomérations proposent l’autopartage comme alternative de mobilité. Avec une marque unique, France autopartage souhaite donner une meilleure visibilité à l’autopartage et faciliter l’accès des abonnés dans toutes les villes.

CITIZ, l’autopartage se développe
Dans les 10 prochaines années, France Autopartage, avec la marque CITIZ, espère décupler son offre en développant son parc automobile, les stations d’autopartage et le nombre d’utilisateurs.
A l’instar des entreprises suisse (MOBILITY) et allemande (CAMBIO), CITIZ s’adresse à un public citadin dont le mode de vie implique l’usage de plusieurs moyens de transport, soucieux d’économie et sensible aux préoccupations environnementales.

CITIZ s’appuie sur le savoir-faire de l’ensemble du réseau pour envisager un développement adapté aux besoins des utilisateurs. L’emplacement des stations, l’offre de véhicules (essence, hybride et électrique), les modalités tarifaires et l’utilisation pratique sont pensés de façon à assurer une complémentarité et à satisfaire des besoins quotidiens ou ponctuels.

LES 4 PREMIERES REGIONS A ADOPTER CITIZ
En Alsace, notamment à Strasbourg, Auto’trement devient CITIZ. Mardi 17 septembre à 11h, la présentation de la nouvelle identité visuelle CITIZ avec l’habillage des voitures aura lieu lors d’une conférence de presse au siège d'Auto'trement & France-Autopartage. Dans le cadre de la semaine de la mobilité, CITIZ est partenaire de l'opération "5 jours sans ma voiture" organisée du 16 au 20/9, par l'Association pour le Développement de l'Alsace du Nord (Haguenau).
Contact CITIZ à Strasbourg : M. Jean-Baptiste SCHMIDER, Directeur du réseau France-Autopartage
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. / 03 88 23 73 47

En Provence-Alpes-Côte-d’Azur, notamment à Marseille et à Avignon, Autopartage Provence devient CITIZ.
Contact CITIZ à Marseille : Yvon Roche, Directeur des Systèmes d'Information de France-Autopartage
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. / 04 91 00 32 98
Contact CITIZ à Avignon : Marie Poirée, Responsable d'agence
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. / 04 90 22 17 11

En Midi-Pyrénées, notamment à Toulouse, MOBILIB devient CITIZ.
Mercredi 18 septembre à 9h à la Serre, 27 bis allée Maurice Sarrault à Toulouse (métro Arènes ou Patte d'Oie) la nouvelle marque CITIZ sera présentée aux partenaires et à la presse lors d’une conférence de presse / petit-déjeuner.
Dans le cadre de la semaine de la mobilité, les événements suivants sont programmés :
 lundi 16/9 à 11h, inauguration du projet de Toulouse Métropole intitulé "Electromobilité 2013" avec notamment la mise en service de 4 véhicules électriques en autopartage exploités par Mobilib (lieu à définir)
 samedi 21/9 de 10h à 18h : stand square Charles de Gaulle (métro Capitole) dans le cadre de la journée d'information sur la mobilité et la prévention routière organisée par Toulouse Métropole (information du grand public)
CONTACT CITIZ à Toulouse : Céline Soulié, directrice
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. / 05 31 61 63 09

En Ile-de-France, notamment à Cergy-Pontoise, Auto2 devient CITIZ.
Dans le cadre de la semaine de la mobilité, de nouvelles stations CITIZ seront inaugurées :
le 16 septembre à 17h30 à Conflans Sainte Honorine pour les Yvelines
le 17 septembre à 11h30 à Saint Gratien pour le Val d'Oise
Contact CITIZ à Cergy : Julien Besnard, Directeur Citiz IDF Ouest
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. / 01 34 43 86 33

CITIZ SUR LE WEB
CITIZ arrive avec un nouveau site Internet et une application pour smartphone.
Ces deux outils permettront aux utilisateurs de s’abonner et de réserver au niveau national mais aussi de partager leurs expériences d’autopartage dans un esprit de « communauté » et de s’informer sur les enjeux écologiques et économiques de la mobilité.
Le site Internet www.citiz.coop sera mis en ligne à la fin du mois de septembre et l’application « Citiz » sera disponible sur smartphones au début du mois de novembre.

AVOIR UNE VOITURE SANS AVOIR DE VOITURE
L’auto partagée remplace l’auto possédée
L’autopartage organise l’accès d’une voiture à des utilisateurs successifs. Grâce à un abonnement mensuel, l’utilisateur accède aux voitures en libre-service, sur réservation d’une heure ou plus.
Cela permet d’optimiser l’usage des véhicules, de se substituer ainsi à la propriété de la 1ère ou 2ème voiture des ménages ou de servir de voiture des services à des professionnels.
Un maillon de l’éco-mobilité
La souplesse d’utilisation et la tarification à l’heure et au kilomètre font de l’autopartage une solution particulièrement pertinente pour les déplacements de moins de 24h et de moins de 150 kilomètres.

En zone urbaine l’autopartage est un service de proximité qui se substitue à la première ou à la seconde voiture des ménages pour des trajets occasionnels.
Dans les gares l’autopartage constitue un complément idéal au train pour les derniers kilomètres qui ne peuvent être parcourus autrement
Considérer la voiture comme un service
Posséder une voiture implique des contraintes, des coûts fixes et un réflexe d’usage que l’autopartage propose de remplacer par une logique de service :
« On s’occupe de tout »
L’achat, l’assurance, l’entretien, etc. sont pris en charge par l’opérateur d’autopartage.
« Calculé au plus juste »
La facturation se fait en fonction des heures réservées et des kilomètres parcourus (par exemple 2€/h et 0,35/km).
« Economique et éco-responsable »
En permettant de réduire son usage de la voiture au profit d’autres modes de déplacement.
Concurrent de la
location classique ?
L’autopartage est adapté pour les trajets de courte durée, à l’échelle régionale : proximité, souplesse d’utilisation et tarification à l’heure et au kilomètre. La location classique est plus adaptée pour des trajets plus longs en distance ou en temps (week-ends, vacances), ou pour emprunter des véhicules particuliers : routières, camionnettes, cabriolets… Autopartage et location classique sont ainsi davantage complémentaires que concurrents.

3 ATOUTS DE L’AUTOPARTAGE
La proximité
Un réseau maillé de stations d’autopartage, emplacements fixes pour emprunter un véhicule.
L’accessibilité
Un système d’ouverture avec un badge personnel rend la voiture disponible à toute heure.
La disponibilité
La plateforme internet et la centrale d’appel permettent une réservation 24/7.

L’AUTOPARTAGE EST D’INTERET COLLECTIF
Réduire la place de la voiture en ville
Une voiture partagée remplace 9 voitures particulières qui encombreraient l’espace public. Une opportunité pour les collectivités qui souhaitent améliorer la gestion du stationnement, lutter contres les « voitures ventouses » (inutilisées mais occupant l’espace public) et laisser davantage de place à d’autres usages : pistes cyclables, espaces verts, terrasses…
Inciter à l’éco-mobilité
D’après une récente étude d’impact menée par l’Etat suisse, l’autopartage conduit les utilisateurs à une baisse moyenne de leurs émissions de gaz à effet de serre de 290 Kg de CO2 par an. Ces résultats sont également observés en France ou en Allemagne. Le graphique ci-contre montre comment le changement de comportement permet ces effets, plutôt que le recours à des technologies « propres ».
Lutter contre la fracture de la mobilité
L’autopartage est un service pour tous, qui permet d’accéder à une voiture à frais réduits pour un usage occasionnel. C’est ainsi qu’il permet à ses abonnés de profiter de la voiture pour maintenir leur vie sociale, se positionner pour un emploi et plus simplement pour garder leur autonomie.
Renforcer les transports collectifs
La possibilité de recourir à l’autopartage conforte le choix des utilisateurs des transports collectifs. En effet, il leur offre une solution lorsque ces derniers ne suffisent plus : destination non desservie, horaires atypiques, objets à transporter… Et ce même pour des trajets de longue distance, grâce à l’intermodalité train+autopartage.
Graphique.
Changement de comportement des personnes adoptant l’autopartage : baisse globale de la mobilité chez les anciens propriétaires de voitures et stabilité pour les anciens sans voitures.
Et l’autopartage électrique ?
Depuis plusieurs années les opérateurs d’autopartage expérimentent des carburants alternatifs comme le GNV (Gaz Naturel pour Véhicules) à Poitiers, depuis 2008 ou les VHR (Véhicules Hybrides Rechargeables) à Strasbourg, depuis 2010. Les véhicules électriques de nouvelle génération ont également fait leur apparition dans les flottes de plusieurs opérateurs du réseau FAP. Mais le coût de ces véhicules, la gestion du temps de recharge et leur autonomie limitée complexifient leur usage en libre-service. Les coûts de mise en oeuvre et la gestion spécifique de l’autopartage électrique le rendent ainsi largement dépendant d’aides extérieures.
LES SERVICES D’AUTOPARTAGE DU RESEAU CITIZ

 


Angers
Autocité+ (par SARA), depuis 2011
www.angers.fr/autociteplus
Bordeaux
SCIC AutoCool, depuis 2001
www.autocool.fr
Besançon
SCIC Autocité, depuis 2010
www.autocite.besancon.fr
Cergy-Pontoise
SCIC Auto2, depuis 2011
www.auto2.fr
Grenoble, Chambéry, Annecy, Saint-Etienne SCIC Citélib, depuis 2005
www.citelib.com
Lille SCIC Lilas Autopartage, depuis 2007
www.lilas-autopartage.com
Lyon
Autolib’ (par LPA), depuis 2003
www.autolib.fr
Marseille, Avignon
Coopérative de consommation Autopartage Provence, depuis 2002
www.autopartage-provence.com
Montpellier, Nîmes, Narbonne
SAS Modulauto, depuis 2006
www.modulauto.net
Metz, Nancy
SCIC Autopi, depuis 2012
www.autopi.fr
Poitou-Charentes
Régionlib (par la SPL PCAP), depuis 2013
www.regionlib.fr
Poitiers
Otolis (par Vitalis), depuis 2008
www.otolis.com
Strasbourg & Alsace
SCIC Auto’trement, depuis 2000
www.autotrement.com
Toulouse
SCIC Mobilib, depuis 2009
www.mobilib.fr
Tours
SCIC Autociti, depuis 2012
www.autociti.coop

 

Source: Service Presse Citiz