Accueil Développement Durable Quelle est notre place dans l’univers ? Dialogues sur la cosmologie moderne


Quelle est notre place dans l’univers ? Dialogues sur la cosmologie moderne

Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Suzy Collin-Zahn et Christiane Vilain. Éditions L’Harmattan,
Sciences et société, 2012, 256 pages, 27 €

Note de lecture de Christine Brunschwig - SPS n° 305, juillet 2013

Une astrophysicienne, une philosophe des sciences et un personnage fictif, « Candide », conversant à bâtons rompus sur onze journées qui sont autant de chapitres, et nous voilà embarqués à l’aventure de tous les sujets phares de la cosmologie actuelle. La forme dialoguée des livres est actuellement en vogue, mais celui-ci se démarque nettement du flot des ouvrages du genre par sa portée scientifique. Les réponses particulièrement pointues de Suzy Collin-Zahn1, l’astrophysicienne, et les éclairages toujours judicieux de Christiane Vilain, la philosophe, donnent à ces conversations une réelle envergure.

Dès le premier jour, le débat est ambitieux : comment se sont posées les questions sur le cosmos au cours de l’histoire, quelles sont les limites de la science, quels éclaircissements les théories de Kant, Comte, Merleau-Ponty peuvent-elles nous donner ? On aborde ensuite l’histoire de la cosmologie proprement dite, l’élaboration des grandes théories comme le Big Bang ou l’expansion de l’univers, et les difficultés et paradoxes qu’elles ont parfois engendrés.

Puis à partir du cinquième jour, nous sommes plongés dans des sujets plus techniques : la structure de l’univers avec le problème de la matière noire, la physique des particules ou la nature de l’énergie noire. Les divergences autour des diverses hypothèses sont passées au tamis de la sagacité de nos deux chercheuses, chacune apportant un éclairage complémentaire.

Du huitième au onzième jour, le livre traite du problème de l’apparition de la vie. Les auteurs nous présentent aussi différentes déclinaisons du principe anthropique, montrant comment de nouvelles connaissances ont pu permettre de préciser les notions sur ce sujet parfois ambigu. Le lecteur réalise alors que la cosmologie est une science rigoureuse et qu’il est possible à la fois de philosopher et de faire des sciences, sans risque de naufrage. Il faut faire comme Kant, souligne Suzy Collin-Zahn, oser spéculer ! Mais le faire d’une façon scientifique.

Et au-delà de tout cela, peut-on encore rêver ? Selon les auteurs, assurément, mais il est préférable de savoir que l’on rêve quand on rêve…

D’escale en escale, on réfléchit aussi sur de multiples sujets connexes : l’existence de Dieu, le libre arbitre mais aussi l’évolution de la recherche scientifique. On aura compris que certaines théories peuvent traverser la tempête sans couler, en particulier celles réellement capables de résoudre des problèmes fondamentaux, comme la mécanique quantique ou la relativité générale.

Au terme de cette croisière, le lecteur se repèrera avec plus de sérénité dans tous les débats actuels autour de l’astrophysique. Complété par des illustrations claires et des annexes scientifiques plus techniques, ce livre atteint son objectif : allier connaissance et réflexion dans un équilibre stimulant. Une réussite !

1 Suzy Collin-Zahn, directeur de recherche émérite au CNRS, collabore régulièrement à SPS.


Source: pseudo-sciences.org

 

Le développement durable est une notion récente qui désigne des actions visant à concilier le monde de l'économie, avec celui de l'écologie et celui du social. Pour vous :