Accueil Recettes Desserts Yaourts maison


Yaourts maison

Une consommation abondante de yaourts est, paraît-il, le secret de la longévité des montagnards bulgares et, pour les fabriquer, ils se contentent d'un saladier rempli de lait et de la chaleur de l'édredon familial ! Le maintien d'une certaine chaleur pendant un temps assez long est effectivement la principale difficulté à surmonter pour produire des yaourts. On y parvient aisément muni d'une yaourtières électriques, mais on peut aussi obtenir d'excellents résultats avec un autocuiseur ou un grand plat allant au four.


Ingrédients
- 2 litres de lait
- 5 c. à café de yaourt

 

Préparation

1. Les yaourts peuvent se préparer indifférement avec du lait entier ou écrémé.
Concentrer ce lait soit en le laissant bouillir pendant au moins 10 min, soit en lui ajoutant 1 à 3 % de lait en poudre écrémé.
Il sera ainsi d'une consistance plus ferme et la crème ne montera pas à la surface pendant l'incubation.

Pour un yaourt épais, ajouter à vos ingrédients de base 2 cuillères à soupe de lait en poudre.

2. Verser le lait ainsi préparé dans une terrine et mettre sur feu vif.
Une fois le lait bouilli, retirer la terrine du feu et laisser la lait refroidir jusqu'à env. 45°C.
Avec une cuillère, retirer la fine pellicule qui s'est formée sur le dessus de lait, verser le yaourt et mélanger bien.
Verser la préparation dans des petits pots et les couvrir (si vous n'avez pas de couvercle, fermer avec un papier d'aluminium).

3. Pour l'incubation ...

Avec une yaourtière électrique :
Déposer les pots et se reporter à son mode d'emploi pour l'incubation

Avec un autocuiseur :
Faire chauffer sous pression un fond d'eau jusqu'aux premières rotations de la soupape pour éviter une déperdition de chaleur que provoque le contact du métal froid.
Installer les pots dans votre autocuiseur repli d'eau chaude du robinet, fermer le couvercle et attendre 5 heures avant d'ouvrir.

Au four :
Mettre les pots dans un grand plat allant au four. Enfourner et maintenir à une température constante de 40°C pendant 2 à 3 heures environ (selon la consistance désirée).

A l'issue de l'incubation, Ranger vos yaourts au réfrigérateur, à l'exception d'un pot. Celui-ci est à conserver dans un endroit frais et servira de ferment lors de votre prochaine fabrication.

Un yaourt trop acide a été ensemencé à trop haute température. La température maintenue constamment pendant 3 heures suffit pour obtenir des yaourts. Lorsqu'il y a déperdition progressive de la chaleur (ce qui est le cas de la cocotte), il faut attendre 5 heures pour qu'il y ait "prise".

 


Des yaourts aux fruits

Rien n'est plus simple : il suffit d'ajouter au lait froid des fruits lavés et épluchés si nécessaire (fraises, framboises, groseilles, ananas, oranges, mandarines ...).
Lorsque les fruits sont trop acides, ils risquent de faire tourner votre yaourt. Dans ces cas là, il vaut mieux ajouter les fruits sous forme de confiture, coulis, gelée ou cuits.
Il faudra toujours penser à diluer avec un peu de lait la confiture et la gelée avant de l'incorporer au litre de lait.

Des yaourts aromatisés
Là encore vous n'aurez aue l'embarras du choix entre les sirops de fruits (5 cuil. à s. de sirop par litre de lait), les sirops de fleurs et le miel d'acacia (4 cuil. à s. de sirop par litre de lait), les essences aromatiques aux parfums exquis telles que la vanille (2 cuil. à c. par litre de lait), la canelle (1 cuil. 1/2 à c. par litre de lait), le café (1 cuil. à s. par litre) ...
Vous pourrez aussi utiliser le chocolat en poudre, la café en poudre, la chicorée soluble ou le caramel liquide. Dans ce cas, vous délayerez le parfum choisi dans une demi-tasse de lait tiède avant de l'incorporer au reste du lait froid.

A noter : les yaourts se font aussi avec du lait de chèvre et de brebis.

Bon appétit :)

Pour vous le bio c'est