Accueil Le coin des Chroniques Les Chroniques de Julie Dis Mamie, comment je fais moi au jardin ? (épisode 2 : Fais un purin d'orties)
Share to Facebook Share to Twitter Share to Google 


Dis Mamie, comment je fais moi au jardin ? (épisode 2 : Fais un purin d'orties)

Episode 2

- Dis mamie comment je fais pour entretenir mon jardin simplement et naturellement ?
- Avec du purin d'orties !


L'utilisation de purin d'orties permet d’éliminer toute utilisation de produits chimiques nuisibles à l’environnement tout en étant très efficace, ses mérites étant vantées par les adeptes du jardinage biologiques.
Désormais, le purin d’ortie est vendu dans les magasins spécialisés mais il est vraiment facile à réaliser soi-même, d’autant plus que l’on pratique le désherbage de son jardin en même temps.

 


L’ortie est une plante qui gagne à être connue. Elle fut longtemps utilisée pour nourrir les volailles et le bétail. Elle est aussi reconnue pour ses qualités gastronomiques. Tout le monde s'accordera à dire que la soupe d'ortie … c'est délicieux ! De plus elle contient des propriétés médicinales, on la retrouve d’ailleurs dans pas mal de recettes « remèdes de grands-mères » : contre les maux d'estomac, pour soulager les sciatiques …

L’ortie utilisée en purin stimule la croissance des plantes, renforce les défenses, rejette la plupart des nuisibles, pucerons et acariens. Le purin peut être appliqué en engrais, riche en azote représentant des éléments nutritifs indispensable à la bonne santé des végétaux et en répulsif. De plus, il augmente la résistance des plantes aux maladies cryptogamiques ou à virus : rouille, mildiou, oïdium.

Le purin d’ortie n’est rien d’autre qu’une préparation à base de branches d’orties fermentées dans de l'eau.

Il est conseillé de préparer le purin loin de la maison, par exemple au fond du jardin, car la substance dégage une odeur nauséabonde.
Le temps de préparation n’excèdera pas une heure, par contre il faudra ensuite patienter 6 à 21 jours pour que le purin soit prêt.

Matériel requis
Une paire de gant
Un grand récipient en terre, émaillé ou en bois, éventuellement en plastique (jamais métallique)
Un mélangeur
Un système de filtrage (voir dans la recette)
Un arrosoir (pour l'utilisation en engrais)
Un pulvérisateur (pour l'utilisation en répulsif)

Etape 1- Ramassage
Muni d'une paire de gant, ramassez env. 1 Kg d'orties
Attention : si l'ortie est montée en graine, veillez à les retirer de votre préparation afin d'éviter de les semer en utilisant le purin.

Etape 2 - Dosage
Placez votre cueillette d'orties dans le récipient, puis ajoutez 10 litres d'eau, de préférence de pluie ou de source mais évitez l'eau du robinet trop chlorée.

Etape 3 - Macération
Laissez fermenter de 6 à 21 jours selon la température ambiante : 5 à 6 Jours à 30° C; 14 jours à 20° C; 21 jours à 5° C. Ces données ne sont qu'approximatives. Brassez le mélange environ tous les 2 jours. A la surface, vous observerez une quantité importante de petites bulles. Lorsque celles-ci ne se forment plus, la fermentation est terminée.
Astuce : Pour une fermentation accélérée, hachez les feuilles au préalable.



Etape 4 - Filtrage
Débarrassez vous des résidus, juste ce qu'il faut, pas besoin de filtrer trop finement au risque de perdre une partie des propriétés. Pour le filtre, vous pouvez recycler un vieil objet tel qu’une passoire, un panier à friteuse, divers tamis, un sac à pommes de terre …

Si vous souhaitez utiliser la totalité du une fois la fermentation achevée, filtrez le grossièrement avant sa dilution et avant son épandage à l'arrosoir. Si tout n'est pas utilisé dans les quelques jours, filtrer le plus finement afin de pouvoir ensuite le stocker.

Etape 5 - Utilisation
Vous pouvez l'utiliser dès 12 heures de fermentation pour lutter contre les pucerons, directement au pulvérisateur en étant bien filtré et pur. Toujours pur, le purin d’ortie « pur » est un bon activateur de compost.

Dans les autres cas, il doit être dilué :
Arrosages foliaires
Purin dilué à 5 %, versez sur les plantes normalement alimentées en eau tous les 5 à 10 jours. Néanmoins, cette pratique est inefficace en cas de sécheresse.

Engrais
1 litre de purin dilué avec 5 litres d’eau, pulvérisez sur le sol contre les maladies. Vous pouvez également l’utiliser en activateur de croissance grâce à la richesse en sels minéraux.
Attention : son emploi sur les solanées, tomates et pommes de terre est déconseillé. Il est préférable d'arroser au pied de ces plantes, avec une dilution à 1 litre de purin pour 10 litres d’eau.

Répulsif
1 litre de purin dilué avec 10 litres d’eau, pulvérisez sur les feuilles. Il fera un excellent insecticide.



Conservation
Stockez dans des récipients hermétiques et opaques à l'abri de la chaleur et du gel. Idéal en cave.

D'autres végétaux peuvent remplacer l'ortie pour fabriquer votre purin :

Rhubarbe
Le purin de rhubarbe est réputé comme répulsif contre les pucerons, les vers ou encore les teignes de poireau.

Consoude
Un des engrais bio les plus efficaces, le purin de consoude est, grâce à sa forte teneur en potasse, calcium et azote : un répulsif à parasites, un activateur de compost et un stimulateur de croissance et de floraison. (dilution : engrais = 10% purin pour 90% d'eau – répulsif = 5% purin pour 95% d’eau)

Dernier conseil, ne détruisez pas les toutes les orties de votre jardin,  conservez-en car certains papillons les utilisent pour se reproduire !

A lire aussi :

Dis mamie comment je fais moi maintenant pour mon jardin ? (Episode 1)
Eco-lieu : Les jardins du Salvet
La folie de l'exotisme
Pesticides: Armes de destruction massive contre la biodiversité
Les petits Guides Verts de l'Association Santé Environnement France (ASEF)
Maintenant, vous pouvez donner vos surplus de fruits et légumes