Accueil Actualités 5 juin : Journée mondiale de l'environnement 2013


5 juin : Journée mondiale de l'environnement 2013

Note des utilisateurs: / 2
MauvaisTrès bien 

PENSEZ, MANGEZ, PRESERVEZ

Reduisez votre empreinte

Cette année, le thème de la journée mondiale de l’environnement est : Pensez-Mangez-Préservez.

Selon les estimations de l'Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), chaque année 1,3 milliards de tonnes d’aliment sont gaspillés. Cela représente la même quantité de nourriture produite dans l’ensemble de l’Afrique sub-saharienne. Au même moment, 1 personne sur 7 dans le monde va au lit en ayant faim et plus de 20 000 enfants de moins de 5 ans meurent chaque jour de faim.

"Chacun de nous doit repenser ses habitudes alimentaires afin d’avoir un impact sur l’ensemble de la chaîne. C’est ainsi que nous bâtirons les fondements d’une plus grande durabilité."    
Irina Bokova, Directrice générale de l'UNESCO, à l'occasion de la Journée mondiale de l'environnement 2013.

Étant donné la grande disparité et l’inégalité des styles de vies qui ont pour résultats des effets dévastateurs sur l’environnement, le thème de cette année vous encourage à devenir plus conscient de l’impact environnemental de vos choix alimentaires et vous dote des moyens vous permettant de prendre décisions éclairée.

L’action de l’UNESCO

L’agriculture est profondément intégrée aux environnements locaux – c’est là que nous devons agir pour développer des pratiques durables qui aient un sens pour les communautés locales. L’UNESCO a désigné plus de 600 réserves de biosphère à travers le monde comme sites d'apprentissage du développement durable. Beaucoup d’entre elles cultivent des plantes vivrières et textiles biologiques, ce qui contribue à préserver la biodiversité et promouvoir l’emploi rural.

Rien n’est plus culturel et social que l’alimentation. Par son action pour la sauvegarde du Patrimoine culturel immatériel de l’humanité, l’UNESCO encourage les pratiques alimentaires qui améliorent la qualité de la nutrition et s’appuient sur les traditions locales.

Par le biais de son programme sur les Systèmes de savoirs locaux et autochtones, l’UNESCO soutient l'intégration significative de savoirs locaux et autochtones dans la conservation et la gestion de la biodiversité pour que celle-ci soit inclusive et durable.

En tant que chef de file de la Décennie des Nations Unies pour l'éducation au service du développement durable (2005 - 2014), l'UNESCO s’emploie à autonomiser les apprenants en leur inculquant de nouvelles attitudes et de nouvelles valeurs, en les encourageant à modifier leurs comportements et leurs modes de vie. L’initiative conjointe YouthXchange de l’UNESCO et du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) est un exemple concret de notre engagement à promouvoir la durabilité auprès des jeunes.

Source : http://www.unesco.org

Crédits photo : J.Chadouteau