La Charte de la Terre

Qu'est-ce que la Charte de la Terre, à quoi sert-elle ?

La Charte de la Terre est une déclaration internationale de valeurs et principes fondamentaux jugée utile par ses partisans pour construire un monde juste, durable et pacifique au XXIe siècle. Créée suite à un processus de consultation mondiale, et avalisée par des organisations représentant des millions de personnes, la Charte « vise à susciter chez tous les peuples un sentiment d'interdépendance mondiale et de responsabilité partagée pour le bien-être de la famille humaine, la grande communauté de la vie, et les générations futures ». Elle invite l'humanité à participer à la création d'un partenariat mondial à un moment critique dans l'histoire. La charte d'éthique de la vision de la Terre soutient que la protection de l'environnement, les droits de l'homme, un développement humain équitable, et la paix sont interdépendants et indivisibles. La Charte vise à fournir un nouveau cadre de pensée pour comprendre et faire face à ces grandes problématiques.

La Charte de la Terre est particulièrement centrée sur la transition vers des modes de vie et de développement humain durables. C’est pourquoi l’intégrité écologique en est l´un des thèmes principaux. Cependant, la Charte de la Terre reconnaît également que les objectifs de protection écologique, d´élimination de la pauvreté, de développement économique équitable, de respect des droits humains, de démocratie et de paix sont interdépendants et indivisibles. Par conséquent, ce document offre un nouveau cadre éthique intégral et inclusif cherchant à orienter la transition vers un avenir durable.

Alors que de profonds changements dans notre façon de vivre et de penser sont aujourd´hui nécessaires, la Charte de la Terre propose de refonder nos valeurs et d’opter pour une alternative meilleure. Alors que l’éducation pour un développement durable est devenue incontournable, la  Charte de la Terre constitue un instrument éducatif précieux. Alors que les alliances internationales deviennent de plus en plus nécessaires, la Charte de la Terre nous engage à rechercher nos points communs au sein de notre diversité et à adopter une éthique globale partagée par un nombre croissant de personnes de par le monde.

La charte de la Terre

PRÉAMBULE

Nous nous trouvons à un moment déterminant de l’histoire de la Terre, le moment où l’humanité doit décider de son avenir. Dans un monde de plus en plus interdépendant et fragile, le futur est à la fois très inquiétant et très prometteur. Pour évoluer, nous devons reconnaître qu’au milieu d’une grande diversité de cultures et de formes de vie nous formons une seule humanité et une seule communauté sur Terre partageant une destinée commune. Nous devons unir nos efforts pour donner naissance à une société mondiale durable, fondée sur le respect de la nature, les droits universels de l’être humain, la justice économique et une culture de la paix. Dans ce but, il est impératif que nous, les Peuples de la Terre, déclarions notre responsabilité les uns envers les autres, envers la communauté de la vie ainsi qu’envers les générations futures.

Pour lire la charte dans son intégralité : site de l'initiative de la charte de la Terre  www.earthcharterinaction.org


Comment participer à l’Initiative de la Charte de la Terre ?

    Disséminez la Charte de la Terre et sensibilisez vos amis et communautés locales à ses principes.

     

     

    Avalisez la Charte de la Terre et encouragez vos organisations d’appartenance et vos gouvernements locaux et nationaux à soutenir également la Charte de la Terre.

     

     

    Lancez un groupe de réflexion sur la Charte de la Terre et étudiez ses modalités d’application chez vous, sur votre lieu de travail et dans votre communauté de stratégies propres. Ils doivent également être dédiés à l’action. Ils peuvent être composés de deux ou trois personnes et devraient concentrer leurs efforts initiaux sur un domaine spécifique tels que les arts, les affaires, l’éducation, les médias, la religion ou la politique. Chaque groupe d’action devrait travailler en étroite collaboration avec une organisation, institution ou communauté spécifique avec laquelle les membres ont une connexion particulière et peuvent aisément susciter de nouveaux engagements envers la Charte de la Terre. Ils doivent s’efforcer de susciter la création de groupes d’action additionnels. Avec le temps, chaque groupe d’action pourra étendre son réseau et construire de nouvelles connexions avec d’autres groupes et activités de la Charte de la Terre.

     

     

     

    Participez aux activités de l’un des grands domaines d’action prioritaires de l’Initiative de la Charte de la Terre : éducation, secteur privé, médias et communication, religion, spiritualité et éthique, jeunesse et Nations Unies et gouvernance

    mondiale.

     

     

    Collaborez avec les Partenaires et Affiliés de la Charte de la Terre et avec d’autres organisations ayant avalisé la Charte de la Terre dans votre région.

     

     

    Contribuez financièrement ou fournissez gracieusement les ressources et services nécessaires pour soutenir la Charte de la Terre Internationale et ses projets.

     

    Consultez et suivez les lignes directrices du Plan d’action pour l’expansion décentralisée de l’Initiative de la Charte de la Terre.


Il existe de nombreuses manières d’utiliser la Charte de la Terre dans les écoles, le secteur privé, les gouvernements, les ONG, les conférences et les évènements publiques. Elle peut ainsi être utilisée comme :

  • Un outil éducatif développant la compréhension des défis et choix critiques auxquels l’humanité est confrontée et la signification d’un mode de vie durable.
  • Un appel à l’action et un guide éthique pour un mode de vie durable inspirant l’engagement, la coopération et le changement.
  • Un cadre de valeurs orientant les gouvernements à tous les niveaux dans l’élaboration de politiques et de stratégies pour construire un monde juste, durable et pacifique.
  • Un cadre détaillé pour définir la responsabilité sociale et environnementale des entreprises et formuler les déclarations de mission et les codes de conduite professionnelle qui y sont liées.
  • Un catalyseur pour un dialogue multi sectoriel, interculturel et interreligieux sur des objectifs communs, des valeurs partagées et une éthique globale.
  • Un document de « soft law » qui fournit une base éthique pour le développement du droit environnemental et du développement durable.
  • Un outil pour évaluer les progrès vers l’objectif de durabilité.



Sources :
http://fr.wikipedia.org

http://www.earthcharterinaction.org