Accueil Éco Habitat La construction durable progresse à l’échelle mondiale


La construction durable progresse à l’échelle mondiale

Selon une étude de McGraw-Hill en partenariat avec United Technologies, la construction durable progresse à l’échelle mondiale malgré le ralentissement économique. Les conclusions de l’étude proviennent d’un sondage mené par McGraw-Hill Construction auprès d’entreprises de plus de 62 pays. Les sondés sont des architectes, des ingénieurs, des entrepreneurs, des consultants et des propriétaires. L’étude a été réalisée avec le soutien du World Green Building Council et de l’US Green Building Council.

Auparavant, vu comme un simple marché de niche, la construction durable est en passe de devenir une véritable opportunité économique pour le secteur du bâtiment. C'est ce que constate la dernière étude de McGraw-Hill Construction, présentée lors de la Greenbuild International Conference and Expo, à San Francisco.

 

L’enquête démontre un véritable changement dans le secteur de la construction à l’échelle mondiale. Les entreprises interrogées indiquent majoritairement que leurs principales raisons de se tourner vers ce type de construction sont la demande des clients (35 %) et la demande du marché (33 %), deux des principaux facteurs d’orientation stratégique. Les autres principales raisons invoquées, la baisse des charges opérationnelles (30 %) et les avantages en termes d’image de marque (30 %), sont en lien avec les résultats financiers de l’entreprise. Cela contraste avec les deux principales motivations pour la construction durable qui étaient citées en 2008, à savoir « bien agir » (42 %) et la transformation du marché (35 %), suivies par la demande des clients et du marché.

 

Pour les trois années à venir, les secteurs les plus prometteurs pour le bâtiment à haute qualité environnementale se situent à la fois dans la construction et les projets de rénovation. Parmi les entreprises ayant des projets de bâtiment durable, près de 63 % déclarent qu’ils concernent des nouvelles constructions, 45 % des projets destinés à des institutionnels, quand 50 % d’entre elles prévoient d’effectuer des travaux de rénovation. Le plus grand nombre d’entreprises ayant des projets de rénovation écologique se trouve au Royaume-Uni et à Singapour avec respectivement 65 % et 69 %. Au Brésil et dans les Emirats arabes unis, le principal vecteur de développement des bâtiments de haute qualité environnementale est la construction neuve. Au Brésil, 83% des entreprises étudiées prévoient de travailler sur de nouveaux projets durables d’immobilier commercial au cours des trois prochaines années. Quant aux Emirats arabes unis, ce sont les projets destinés à des institutionnels qui sont cités par 73 % des participants.

 

Des avantages économiques des bâtiments durables sont par ailleurs attendus par leurs propriétaires. En ce qui concerne les nouvelles constructions, les entreprises ont fait état d’une réduction des coûts médians d’exploitation de 8 % sur un an et de 15 % sur une période de cinq ans. Par ailleurs, les bâtiments éco-énergétiques permettent d’accroître la valorisation des actifs de 7 %, selon les cabinets d’architectes et les promoteurs, ou de 5 % selon les propriétaires. Pour ce qui est des rénovations éco-énergétiques, les économies de coûts sont plus importantes que pour les constructions neuves à court terme, puisqu’elles permettent de réduire les coûts d’exploitation de 9 % sur un an et de 13 % sur cinq ans. La valorisation des actifs est aussi susceptible de progresser, mais dans une moindre mesure que pour les constructions neuves. Les cabinets d’étude et les promoteurs tablent sur une hausse de la valorisation des bâtiments de 5 %, contre 4 % pour les propriétaires. Le retour sur investissement des projets éco-énergétiques est attendu avant huit ans pour les nouvelles constructions et avant sept ans pour les rénovations.

Pour davantage de détails à propos de cette étude, consultez l'étude suivante. Le rapport intégral contenant cette étude ainsi que plusieurs autres, sera publié dans le cadre du SmartMarket Report series de McGraw-Hill Construction au 1er trimestre 2013.

Avez-vous un éco comportement ?