la voiture électrique est-elle une bonne solution?

Avant de s’embarquer tête baissée vers la solution tout électrique pour les voitures, on aurait intérêt à prendre conscience de nos problèmes hivernaux lorsque nous avons quelques journées de « froid sibérien » sur nos régions. Notre équipement de production d’énergie ne supporte pas une forte augmentation de demande de puissance nécessaire pour le chauffage électrique. La politique du tout électrique mise en place dans les décennies précédentes n’a pas pris en compte les pics de refroidissement, ni la montée en puissance de l’équipement multi médias des entreprises et des ménages. Les équipements Internet qui maintenant font partie intégrante de notre existence sont eux aussi gros consommateurs d’énergie.

 

Il va dons falloir faire des choix pour réduire les consommations d’énergie. Les centrales nucléaires n’étant pas la panacée, l’uranium étant comme le pétrole une matière non illimitée dont on n’a pas encore trouvé comment recycler les déchets ou de s’en débarrasser. Diversifier les modes de chauffages, construire des centrales marémotrices, aménager nos villes pour pouvoir circuler sans danger à vélo, remettre à la mode les métiers manuels …. Tout cela pour pouvoir garder les bienfaits des avancées technologiques tels Internet, le TGV, la VMC nécessaire aux maisons passives, les machines soulageant l’Homme de certains travaux pénibles etc….

 

Il va falloir réfléchir sérieusement aux choix politiques qui devront être mis en place et un débat national serait ici plus urgent que le débat sur l’identité nationale. Ce débat à l’échelle nationale serait certainement plus efficace nous pour faire prendre conscience des problèmes immédiats et futurs qui nous attendent plutôt qu’une taxe carbone, et ainsi changer nos comportements de consommation.

 

Blanche De Weerdt