Accueil Actualités Pour des vacances écolos, préférez un logement éco-responsable.


Pour des vacances écolos, préférez un logement éco-responsable.

Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 

Pour des vacances réussies et sans tracas, le logement représente un aspect essentiel du séjour. Cette semaine, le WWF vous livre les clés pour choisir un hébergement saisonnier plus respectueux de l’environnement.


Opter pour une location saisonnière

L’un des problèmes principaux posé par le développement d’un tourisme mal maîtrisé est l’urbanisation galopante des territoires ainsi que leur mitage. En cela, les multiples résidences secondaires sont une plaie environnementale. Bien sûr, lorsque l’on souhaite se porter acquéreur d’un tel bien, mieux vaut préférer des bâtiments existants et rénovés, plutôt que des constructions neuves. Encore mieux : lors des vacances, optez pour une location saisonnière, un hôtel ou encore l’accueil chez l’habitant !

 

Choisir un logement adapté au territoire

Certaines zones de villégiature sont particulièrement exposées à l’urbanisation. Le tourisme balnéaire et le tourisme de montagne représentent une cause majeure de l’urbanisation des littoraux et des massifs alpins du fait de la création de nouvelles stations touristiques en site vierge, ou de l’extension de stations existantes, très consommatrices d’espace, et donc d’impacts sur les espèces et les environnements naturels.

Malgré les apparences, les logements implantés en pleine nature, comme les campings ou encore les concepts plus récents comme les yourtes, roulottes et autres cabanes perchées dans les arbres ne sont pas toujours respectueux de l’environnement. L’activité touristique qu’ils génèrent peut s’avérer néfaste pour les espaces qu’ils occupent (absence de système d’assainissement, sur-fréquentation des espaces naturels parfois sensibles, gêne des espèces sauvages ou autres).

 

Les Gîtes Panda, un label de référence en matière d’écotourisme

Dans la multitude de labels existants issus pour la plupart d’initiatives privées, il est parfois compliqué de s’y retrouver et de faire les bons choix. Parmi eux, on peut notamment citer Clé Verte, Ecolabel Européen, ou Green Globe. Pour ne pas vous tromper, fiez-vous au guide Ecocert (Guide comparatif des labels et chartes du territoire français) ou à des guides de voyages responsables (Le Routard du Tourisme Responsable ou Le Petit Futé Ecotourisme).

Les Gîtes Panda sont également une référence dans le secteur de l’écotourisme. Décerné par le WWF, ce label garantit la qualité paysagère, la richesse animale et végétale des sites et l’engagement écologique des hôtes. À ce titre, le WWF France a développé un cahier des charges strict et fondé sur quatre règles environnementales. Parmi elles, l’éco-conception des hébergements est un critère essentiel.

En effet, un soin particulier doit être apporté aux choix des matériaux de construction (matériaux sains, naturels et locaux des isolants, bioclimatisme, aménagement en matériaux d’origine naturelle, etc) ainsi qu’à l’utilisation des énergies renouvelables (mix énergétique : solaire photovoltaïque et/ou thermique, éolien, géothermie, énergie hydraulique, etc). Récemment, une quinzaine de nouveaux hébergements français ont reçu le label Gîte Panda.

 

Adoptez des éco-gestes au sein de votre hébergement saisonnier

En vacances, nous avons parfois tendance à profiter des ressources naturelles sans compter. Pourtant, il est encore plus important de penser à économiser les ressources naturelles telles que l’eau et l’énergie dans des régions déjà très sollicitées. Limitez par exemple l’utilisation de la climatisation pour éviter d’émettre de trop grosses quantités de gaz à effet de serre (GES) et choisissez des produits d’entretien écologiques.

Si vous optez pour un logement respectueux de l’environnement quel qu’il soit, les gestes éco-responsables du quotidien ne sont pas à bannir pour autant, bien au contraire ! Découvrez-les la semaine prochaine !

 

Pour aller plus loin :

Source: wwf.fr