Accueil Empreinte Durable
Share to Facebook Share to Twitter Share to Google 


Empreinte Durable

L'empreinte écologique comptabilise la demande exercée par les hommes envers les "services écologiques" fournis par la nature. Plus précisément, elle mesure les surfaces biologiquement productives de terre et d´eau nécessaires pour produire les ressources qu´un individu, une population ou une activité consomme et pour absorber les déchets générés, compte tenu des techniques et de la gestion des ressources en vigueur. Cette surface est exprimée en hectares globaux (hag), c´est-à-dire en hectares ayant une productivité égale à la productivité moyenne.

L´empreinte écologique s´efforce ainsi de répondre à une question scientifique précise, et non à tous les aspects de la durabilité, ni à toutes les préoccupations environnementales. Elle analyse la situation sous cet angle particulier, en partant de l'hypothèse que la capacité de régénération de la Terre pourrait être le facteur limitant pour l´économie humaine si elle continue à surexploiter ce que la biosphère est capable de renouveler.

Le système comptable de l´empreinte écologique permet de comparer l´empreinte d´une population par rapport à la surface bioproductive locale ou planétaire estimée disponible. La métaphore souvent utilisée pour exprimer le résultat est de calculer quel serait le nombre de planètes nécessaires si le mode de vie et de consommation de telle ou telle population était appliqué à l´ensemble de la population mondiale.

Cette « surface » métaphorique est virtuelle, mais elle traduit une réalité très concrète. Chacun comprend intuitivement que dans un monde fini où la population croît, plus cette « empreinte » est large, plus on s’éloigne de l’idéal de soutenabilité et de durabilité du développement (autrement dit, métaphoriquement, plus l'entité est "lourde", plus son empreinte sera profonde et moins réversible sur la planète, surtout si la surface dont elle dispose est petite). En d´autres termes :

  • Empreinte écologique - Biocapacité = Dépassement écologique

avec

  • Biocapacité = Surface * Bioproductivité

et

  • Empreinte écologique = Population * Consommation par personne * Intensité en ressources et en déchets


Être en dépassement écologique signifie que l´on déprécie du capital naturel (en puisant dans les stocks plutôt que dans le surplus généré annuellement) et/ou que l´on accumule des déchets dans l´environnement (en émettant plus de déchets que ce que la nature peut assimiler annuellement).

Source: Wiki

Calculez la rentabilité de votre Projet Solaire

Zone climatique
Puissance
KWc
Technologie
Ventilation
Investissement
Tarif d'achat
€/kWh
DPE Maison

consignes

Surface chauffée
Fioul
litres
Gaz naturel et propane
m3 m3
Electricité chauffage et usages
kWh kWh
Biomasse
stère / kg / m3
Buche Granulé Plaqu.

Votre profil CO2
Choisir l'année
Votre nom
Fioul
litres
Gaz naturel et propane
m3 m3
Electricité
kWh
Non Oui si chauffage
Avion
km
1ere ou 2nd classe
Voiture
km
Train
km
national local


Nous avons 75 invités en ligne
Transports et CO2

Kilométrage de votre voyage
km
Consommation du voyage
litres
essence diesel gpl

Label Co2 0 gCo2/km
Pollution lumineuse et éclairage public
Voirie éclairée
km
Puissance installée
kW
Efficacité lumineuse
lumen/kW
Consommation
kWh
Coût de l'éclairage


Puissance lumineuse
0 kilolumens/km et 0 cts €/kWh
soit 0 tonnes de Co2