Accueil Actualités Le ministère de l’Ecologie lance les Journées de la mer


Le ministère de l’Ecologie lance les Journées de la mer

Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Du 8 au 13 juin, ce sont les Journées de la mer : plus de 220 manifestations organisées partout en France et coordonnées par le ministère de l’Ecologie et du Développement durable. Objectif : faire découvrir (ou redécouvrir) l’océan au grand public, et appuyer les initiatives du Grenelle de la mer…

C’est parti pour la troisième édition des Journées de la mer ! Cet événement destiné à développer les connaissances des Français sur les océans, notamment en matière de protection de l’environnement maritime, débute aujourd’hui (8 juin : Journée mondiale des océans) et durera six jours. Au programme : des portes ouvertes, des expositions, des randonnées, des actions pédagogiques et ludiques… en tout, 227 manifestations sont organisées en France et dans les DOM !

Celles-ci sont proposées par des associations engagées pour la gestion durable de la mer, des collectivités, des établissements publics à vocation maritime et scolaire, des professionnels de la mer, et des entreprises. Elles sont labellisées par le ministère de l’Ecologie, qui invite à découvrir « la mer, ses métiers, ses passionnés, son patrimoine, sa biodiversité ».
Pour trouver et participer à une manifestation près de chez vous, rendez-vous sur le site consacré aux Journées de la mer : www.lesjourneesdelamer.fr

La France et la mer

Les Journées de la mer sont aussi l’occasion pour Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l’Ecologie, de rappeler que l’océan est un atout économique pour la France. Dans une interview au Figaro, elle insiste sur la création de richesse et d’emplois qu’il permet : « Nous avons le deuxième espace maritime au monde, avec 11 millions de km2, des milliers de kilomètres de côtes et des millions de passionnés. La France représente à elle seule 10 % de la biodiversité de la planète et 20 % des atolls grâce à l'Outre-mer. Notre plateau continental est 20 fois supérieur à notre territoire national ». Et d’ajouter : « La mer, c'est ainsi un potentiel extraordinaire pour la médecine, les cosmétiques ou l'agroalimentaire, sans compter les ressources minières des grands fonds marins ».

Le Grenelle de la mer

Enfin, les Journées de la mer permettent de donner un coup de pouce au Grenelle de la mer, lancé en février 2009 sur le modèle du Grenelle de l’environnement de 2007. A l’instar de ce dernier, cette réunion publique de réflexion et de négociations réunit cinq collèges (Etat, élus, partenaires sociaux - employeurs et salariés - et associations de protection de l’environnement) chargés de définir une stratégie nationale pour l’océan et le littoral, notamment en termes d’activités maritimes durables.

Dans ce cadre, plusieurs centaines de propositions ont été retenues et de nombreuses initiatives ont été lancées, parmi lesquelles la mise en place d’une « trame bleu marine », le développement de l’éolien offshore, des autoroutes de la mer (pour alléger le très polluant transport routier), et d’une construction navale plus écologique. Le gouvernement veut également couvrir 10 % de la surface totale des espaces maritimes français d'aires marines protégées d'ici 2012 (et 20 % en 2020). Et huit nouveaux parcs naturels marins seront créés d'ici 2013 (la France n’en compte actuellement que deux).

Pour en savoir plus :
Site du Grenelle de la mer

Site des Journées de la mer

Source: developpementdurable.com