Accueil Actualités L'observatoire régional de l'environnement de Tadla Azilal inauguré


L'observatoire régional de l'environnement de Tadla Azilal inauguré

Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

L'observatoire régional de l'environnement et du développement durable de Tadla Azilal a été inauguré vendredi à Béni Mellal. Une occasion pour Abdelkébir Zahoud, secrétaire d'Etat chargé de l'Eau et de l'environnement de rappeler que la relation développement et environnement est une des priorités du gouvernement.

Le secrétaire d'Etat chargé de l'Eau et de l'environnement, Abdelkébir Zahoud, a affirmé que la relation développement et environnement faisait partie des priorités du gouvernement, vendredi, à Béni Mellal, lors de l'inauguration et de la première session de l'observatoire régional de l'environnement et du développement durable de Tadla Azilal.

A cette occasion, Abdelkebir Zahoud a rappelé que pour faire face aux problèmes d'ordre environnemental (pollution de l'air, décharges anarchiques, problème des eaux usées qui s'infiltrent dans l'eau souterraine, pollution industrielle), le gouvernement a procédé à la signature d'accords avec les conseils régionaux. L'objectif est de réduire les impacts environnementaux négatifs sur la santé publique et contribuer à la bonne gouvernance pour assurer une gestion durable des ressources naturelles.

La mission principale de l'observatoire régional de l'environnement et du développement durable de la région Tadla Azilal, le 3è à être inauguré après ceux des régions de Chaouia-Ouardigha et Marrakech-Tensift-El Haouz, est de collecter les informations, les données nécessaires pour assurer un suivi de la situation environnementale dans le cadre d'un réseau d'échange d'informations environnementales régionales.

Les défis...

Pour sa part, le wali de la région de Tadla-Azilal, gouverneur de la province de Béni Mellal, Mohamed Dardouri, a souligné que la région est désormais confrontée à plusieurs défis tels la préservation de ses ressources hydriques, l'assainissement liquide, les déchets solides, les produits chimiques qui menacent les productions agricoles, polluent les oueds, en plus des impacts sur la santé de l'être humain et de l'animal.

Source: aufaitmaroc.com