Accueil Parlons Bio... Les mensonges sur les « bienfaits » du bio enfin révélés


Les mensonges sur les « bienfaits » du bio enfin révélés

Les bienfaits du bio et de l’agriculture biologique sont un immense mythe, savamment entretenu par les lobbies écolos et les pros du marketing vert… Le bio n’est pas meilleur pour la santé confirme le journaliste Gil Rivière-Wekstein dans son dernier livre.

Le bio n’est pas meilleur pour la santé que les produits issus de l’agriculture traditionnelle ! Si les ruraux ont compris depuis longtemps les limites (en terme de productivité, mais aussi de durabilité) de l’agriculture biologique, les tenants du bio (fortement aidés par les médias), continuent de nous faire croire que le bio est « sain » parce que naturel.

« Les producteurs biologiques utilisent eux aussi des pesticides, des produits naturels pas nécessairement inoffensifs. Prenez la roténone par exemple, l’Union européenne veut s’en débarrasser parce qu’elle est suspectée d’avoir un lien avec la maladie de Parkinson. De même l’huile de neem, interdite à la vente en France, mais autorisée dans certains pays européens, est un perturbateur endocrinien », explique le journaliste.

La mode bobo du bio s’appuie en réalité sur un impitoyable marketing écolo à destination des classes les plus favorisées de la société à qui l’on tente de faire croire qu’elles font un choix de qualité de vie en consommant bio… Un véritable piège à bobos qui a bénéficié du soutien des médias, qui ont accordé à ce charlatanisme du XXIe siècle une visibilité démesurée.

On peut même aller plus loin que le journaliste Gil Rivière-Wekstein, qui décortique dans son livre « Bio, fausses promesses et vrai marketing » les mensonges des promoteurs des bios : loin d’être meilleur pour la santé, le bio représente des risques contre lesquels l’agriculture traditionnelle est prémunie.

C’est le cas notamment de la carie, un parasite céréalier cancérigène que l’on retrouve dans les céréales bio au nom de la sacrosainte « pureté » des graines qui ne doivent pas être traitées… Sans parler des métaux lourds (mais naturels !) dont les bios aspergent les sols.

 

Source: 24heuresactu.com

Pour vous le bio c'est