Accueil Développement Durable Luttons contre l'obsolescence programmée


Luttons contre l'obsolescence programmée

Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 

On s'est tous fait cette réflexion au moins une fois : tiens, la nouvelle imprimante est déjà en panne ! Tiens, l'antique télévision achetée il y a 25 ans par nos grands parents fonctionne encore du tonnerre, alors que nous, nous avons déjà du remplacer trois fois notre téléviseur hi-tech. Les produits d'aujourd'hui semblent moins robustes qu'avant. Est-ce de la nostalgie ? Une critique injustifiée ? Eh bien, pas du tout. C'est une réalité qui porte un nom très précis : l'obsolescence programmée.

L'obsolescence programmée n'est pas un concept récent. Ce sont les fabricants d'ampoules électriques qui se sont fait la remarque au début du siècle : si on fabrique des ampoules de très longue durée, eh bien, bientôt nous en vendrons plus, tout le monde sera équipé pour longtemps... Ils ont donc tout simplement décidé de limiter mécaniquement la durée de vie des ampoules, lors de la fabrication, afin que nous ayons rapidement besoin d'en racheter une nouvelle.

Et aujourd'hui, beaucoup de produits fonctionnent sur ce modèle : imprimantes, électroménager, gadgets technologiques. Une étude de l'association des Amis de la Terre, consacrée à l'obsolescence programmée, remarque ainsi que la durée de vie de l'électroménager est de 6 à 8 ans, contre 10 à 12 ans il y a encore quelques années. Et puis, si votre aspirateur tombe en panne, tous les professionnels vont diront qu'une réparation vous coûtera plus cher que d'acheter un nouveau produit. Tout est fait pour entretenir une consommation continue, sans compter que la publicité et la course à l'innovation technologique vous incitent à remplacer très vite votre portable ou votre écran plat par un modèle plus performant.

Et évidemment, tout cela n'est guère écologique. Les produits jetés, pas ou peu recyclés, emplissent des décharges le plus souvent dans des pays pauvres. Quant à la fabrication de produits neufs, elle coûte cher en matières premières et en électricité.

Alors, que faire ? Faute de pouvoir décider les industriels à abandonner l'obsolescence programmée, on peut au moins contourner le problème. Payer un supplément pour avoir une garantie plus longue, acheter notre électroménager chez un vendeur qui assure également la réparation, consulter les forums pour connaître si tel ou tel produit a une durée de vie plus longue ou si des internautes ont trouvé d'où venait la panne qui vous pose problème à votre tour. Vous pouvez vous rendre notamment sur répartout.com ou sur savoirtoutfaire.com.


Si vous n'êtes pas bricoleur, vous pouvez solliciter l'artisan du coin qui répare tout et n'importe quoi, les ressourceries, qui donnent une seconde vie à nos objets, ou les associations qui seraient intéressées par notre vieil ordinateur qui fonctionne au ralenti. Vous pouvez avoir plus d'informations sur le site produitspourlavie.org. Et si vraiment, vous devez racheter un nouvel équipement, profitez-en pour acquérir un produit peu gourmand en énergie...

Source: frequenceterre.com

 

Le développement durable est une notion récente qui désigne des actions visant à concilier le monde de l'économie, avec celui de l'écologie et celui du social. Pour vous :