Accueil Actualités 2011, l’année des forêts


2011, l’année des forêts

Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

L’Année 2011 portée sur les forêts va permettre de sensibiliser les opinions sur l’importance de la gestion durable et de la conservation des forêts

2011 vient d’être proclamée Année Internationale des forêts par l’assemblée générale des Nations-Unies.

L’Année 2011 portée sur les forêts va permettre de sensibiliser les opinions sur l’importance de la gestion durable et de la conservation des forêts.

Les forêts du monde sont essentielles pour toute forme de vie et pour la réalisation des objectifs les plus importants de l’humanité, tels que la réduction de la pauvreté, la lutte contre le changement climatique et la réalisation d’un développement durable.

A l’échelle de la planète, ce sont près de 300 millions de personnes qui vivent dans les forêts et plus de 1,8 milliards de personnes dont la subsistance dépend directement des forêts, peut on lire dans un communiqué de presse.

Les forêts abritent aujourd’hui plus de la moitié de la biodiversité terrestre, on y découvre encore chaque jour de nouvelles espèces. Leur rôle est essentiel dans la préservation des sols, dans le cycle de l’eau ou encore dans l’atténuation des impacts du changement climatique. En effet, 15 à 18 % des émissions globales de gaz à effets de serre sont liées à la déforestation. Chaque année 13 millions d’hectares sont déforestés, principalement en zone tropicale.

D'après les cinq dernières campagnes annuelles d'inventaire réalisée par l'Inventaire Forestier National de 2005 à 2009 sur l'ensemble du territoire français, la forêt en France métropolitaine représente 161 000 km² du territoire, soit un taux de boisement de 29,2 % (surface des forêts rapportée au territoire national), à quoi il faut ajouter environ 80 000 km² de forêt amazonienne en Guyane.

En métropole, le taux de boisement a fortement augmenté depuis le XIXe siècle grâce à d'importants efforts de reboisement. Cela a été possible, malgré l'industrialisation et l'urbanisation et le développement des infrastructures, par l'intensification de l'agriculture et l'abandon de la traction hippomobile, qui ont contribué à libérer des surfaces importantes de terres cultivées.

La forêt française a fortement souffert des tempêtes des 26 et 27 décembre 1999, qui ont abattu l'équivalent de sept années de récolte et de la tempête de janvier 2009.

Au niveau européen, en termes de surface, la France se classe en quatrième position, derrière la Suède, la Finlande et l'Espagne (respectivement 27, 22 et 18 millions d'hectares environ selon la FAO). La forêt française représente 10 % de la surface boisée européenne.

Le ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l'Aménagement du Territoire, en charge de la politique forestière, lance, avec tous les acteurs de la filière, une campagne pour faire connaître la forêt et ses enjeux économiques et environnementaux, peut on lire dans un communiqué de presse.

Durant toute l'année, tous les partenaires organiseront des manifestations pour faire découvrir la forêt à un large public. Retrouvez toutes les informations sur le site : http://agriculture.gouv.fr/forets2011.

De son côté, le ministère de l'Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement est quant à lui garant des objectifs suivants :

  • préserver les forêts et leur biodiversité ;
  • valoriser les forêts en tant qu’outils de lutte contre le changement climatique ;
  • protéger les forêts pour lutter contre les risques naturels.

Enfin, le ministère du Développement durable est partenaire de l'opération « Élisez l'arbre de l'année 2011 » aux côtés de Terre sauvage et de l'Office national des Forêts.

Pour participer, il suffit d'envoyer une photo de son arbre préféré accompagnée d'un mot expliquant son importance aux yeux du candidat. Le lauréat sera désigné en novembre 2011 et les plus belles contributions feront l'objet d'une exposition sur les grilles de l'UNESCO en fin d'année. Le dossier d'inscription est téléchargeable sur http://www.terresauvage.com/.

Source: actualites-news-environnement.com