Accueil Parlons Bio... Encore très minoritaire, le bio poursuit sa croissance en France


Encore très minoritaire, le bio poursuit sa croissance en France

Malgré la crise, la filière bio se porte bien en France, même si elle concerne encore peu le grand public. L’agriculture et la consommation biologique poursuivent leur développement en France, tout en restant encore très minoritaires.

Groupement d'intérêt public en charge du développement et de la promotion de l'agriculture biologique, l’Agence Bio vient de livrer les chiffres 2010 de la filière bio en France. Globalement bons, les principaux indicateurs montrent que le bio poursuit son essor en France tout en restant encore limité, tant en terme de production que de consommation.

Selon les premières estimations, la barre des 20 000 producteurs aurait été dépassée en 2010. Selon les chiffres de la filière, la France comptait fin 2010, de l’ordre de 20 600 agriculteurs bio, soit 50% de plus par rapport à 2008 et +25% de plus par rapport à 2009, soit plus de 4 100 nouveaux agriculteurs engagés en 1 an. Globalement, plus de 30 000 opérateurs travailleraient en bio en France, toutes activités confondues (producteurs, préparateurs, distributeurs).

Seulement 7% tous les jours

Si la production progresse, c’est aussi que du côté de la consommation, le marché global des produits issus de l’agriculture biologique poursuit également sa croissance. Selon le nouveau Baromètre CSA/Agence BIO que rappelle l’Agence Bio, 43% en aurait consommé au moins une fois par mois en 2010, dont 23% au minimum une fois par semaine – soit plus d’un 1 Français sur 5 – et 7% tous les jours. Un chiffre qui souligne la présence régulière du bio dans les assiettes françaises, même si elle reste encore très mesurée.

En charge du développement de cette filière, l’Agence Bio souligne le succès du Fonds Avenir Bio, lancé en 2008, qui a déjà permis de soutenir financièrement 35 programmes de structuration. En 3 ans, l’Agence Bio, gestionnaire de ce fonds, a attribué directement 8,2 millions d’euros à 92 bénéficiaires pour encourager les actions développant l’agriculture biologique sur plusieurs années et engageant contractuellement des partenaires de différents stades des filières.

Source: enviro2b.com

Pour vous le bio c'est