Accueil Actualités Vers des économies d'énergie de 25 % sur l'éclairage public - Château-du-Loir


Vers des économies d'énergie de 25 % sur l'éclairage public - Château-du-Loir

Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Le développement durable faisait partie du programme de campagne électorale de la municipalité en 2008. Un an plus tard, c'est avec l'éclairage que la municipalité entendait honorer ses engagements, et cette année, la chasse au « gaspi » se poursuit.

« En février 2009, nous avons signé un contrat de 8 ans avec la société Citéos afin de réaliser des économies d'énergies et de lutter contre la pollution lumineuse, souligne Jean-Luc Potin, l'adjoint en charge des travaux, de l'urbanisme et de l'environnement. Une action forte a été menée sur l'éclairage public, mais les Castéloriens ne s'en rendent pas forcément compte. »

« On éclaire mieux, voire plus »

Ce contrat induit d'ici 2016 une baisse de 25 % sur la consommation d'énergie du parc de l'éclairage public de la commune, qui comprend 1 400 points lumineux.

« Et ceci à confort égal. On consomme donc moins mais on éclaire mieux, voire plus, ajoute Christophe Loiseau, responsable d'affaire chez Citéos. Ce volet environnemental passe par le changement des ampoules sur certains luminaires. On joue également sur la puissance avec les nouvelles technologies de lampes. »

En 2009, la lanterne des 80 luminaires de l'avenue du Mans a été remplacée. 30 % d'économies d'énergie ont ainsi pu être réalisées entre le rond-point d'Aro et celui de Luceau.

« Cette année, on a joué sur la variation de l'intensité lumineuse. Par exemple, jusqu'à 20 h, on a un éclairage à 100 %, ensuite on descend à 75 %, puis de 22 h à 6 h, on est seulement à 50 %. Cela a été mis en place sur 217 points lumineux de l'avenue Jean-Jaurès et le site des Paumons. »

Ce chantier environnemental se soucie aussi de la pollution lumineuse. « On éclaire le sol le plus possible et non plus le ciel, comme c'était le cas parfois. On essaie actuellement des luminaires à led, avenue Léon-Loiseau », complète Jean-Luc Potin.

En 2011, ce seront 60 lanternes qui vont être changées, puis ces modifications vont se poursuivre chaque année jusqu'en 2016. Et les économies financières dans tout ça ? Elles sont malheureusement limitées car les investissements sont assez importants.

Enfin, toujours dans l'esprit d'agir en faveur du développement durable, Château-du-Loir participe ce 30 octobre à l'opération « Le jour de la nuit », pour la première fois.

Dans la nuit du samedi au dimanche, qui correspond au passage à l'heure d'hiver, la municipalité n'allumera pas son éclairage public.

Source: Ouest-France.fr