Accueil Développement Durable Mise en place imminente d'un médiateur de la consommation durable


Mise en place imminente d'un médiateur de la consommation durable

Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Certains industriels ne manquent pas de recourir à des descriptions infondées pour présenter leurs produits afin d'augmenter leurs parts de marché, et notamment lorsque cela se rapporte à des valeurs environnementales (ex : produits biologiques alors qu'ils n'ont pas le label AB, produit responsable, etc.). Afin de fiabiliser les informations environnementales, Chantal Jouanno a annoncé la mise en place prochaine d'un médiateur de la consommation durable. Il aura tout d'abord pour mission d'instaurer un dialogue transparent sur tous les aspects environnementaux, sanitaires et sociaux des biens de grande consommation, entre consommateurs, producteurs et distributeurs. Ensuite, il sera chargé d'une mission de clarification et d'explication sur le prix des "produits verts", explique t-elle dans un communiqué.

Par ailleurs, pour lutter contre les phénomènes de "green-washing", la secrétaire d'Etat à l'Ecologie a annoncé la publication d'un guide pratique des allégations environnementales sur les produits qu'elle présentera le 10 novembre 2010. Issu des travaux du Conseil National de la Consommation, il définira les terminologies employées et guidera les professionnels et les consommateurs, confrontés à des allégations environnementales croissantes telles que : "bio", "durable", "naturel" ou "responsable".

"Ces mesures doivent contribuer à l'émergence d'une nouvelle culture de la consommation plus respectueuse de la biodiversité et de l'équilibre des écosystèmes", prévient Chantal Jouanno.

Notons également le lancement d'une expérimentation d'un an à partir de juillet 2011, en matière d'affichage des qualités environnementales des produits (tels que l'alimentaire, l'habillement, etc.), comportant le contenu carbone des produits ainsi que d'autres impacts environnementaux (consommations d'eau, rejets toxiques, durabilité des ressources naturelles, etc.).
Cet étiquetage prendra la forme d'un indice Carbone, exprimé en grammes équivalent CO2 pour 100g de produit fini, indiquant la quantité de gaz à effet de serre émise par un produit sur l'ensemble de son cycle de vie. Il permettra au consommateur d'avoir une "vision globale et la plus juste de l'impact environnemental" de son achat (ex : achat d'un kiwi produit en Espagne, contre un kiwi produit en Chine), conformément aux recommandations du Grenelle de l'environnement.

Source: http://www.net-iris.fr/veille-juridique/actualite/25700/mise-en-place-imminente-un-mediateur-de-la-consommation-durable.php

Le développement durable est une notion récente qui désigne des actions visant à concilier le monde de l'économie, avec celui de l'écologie et celui du social. Pour vous :