Accueil Astuces Les plantes dépolluantes : où et pourquoi ?


Les plantes dépolluantes : où et pourquoi ?

Cependant, nombre d’entre nous n’ont pas la chance d’avoir un jardin. Ce n'est pas une raison pour se désintéresser des plantes ! Le choix des plantes d’intérieur peut se faire de façon très pragmatique. En effet, il existe un large panel de plantes que l’on appelle les plantes dépolluantes. Ces plantes dépolluantes ont des propriétés qui contribuent de façon très significative à l’amélioration de la qualité de notre air d’intérieur.

 

En effet, dans nos maisons, appartements et sur notre lieu de travail, on note que l’air et de 10 à 100 fois plus pollué qu’à l’extérieur. Peintures, isolants, produits d’entretien et colles sont autant de produits que l’on retrouve dans tous nos intérieurs et qui contribuent fortement à la pollution de notre air ambiant. Alors qu’on pense à la pollution extérieure, on oublie la pollution de nos intérieurs, où nous passons pourtant 80% de notre temps en moyenne. Un air intérieur pollué peut avoir des effets très nocifs sur la santé tels que toux, migraines et irritations.

 

dou-proviennent-les-intoxications

 

Il est pourtant très simple d’éviter ces dangers quotidiens ! La première chose, indispensable, est d’aérer régulièrement votre espace, qu’il s’agisse de votre lieu de vie ou de travail. Il faut éviter les excès de chauffage, mieux vaut mettre une veste et baisser un petit peu l’intensité du chauffage. Utiliser des matériaux de construction écologique réduira aussi ce genre de pollutions, au même titre que des produits d’entretien écolo. Et, finalement, on peut aisément réduire la pollution de notre intérieur en installant des plantes dépolluantes.

 

Comment ça marche ?schema_comment_les_plantes_depolluent701

 

Les plantes dépolluantes et leurs effets

plantes-dinterieur

  • Contre l'odeur du tabac :

En installant dans les pièces communes des plantes captant entre autre le benzène de la fumée : lierre, sanséviera, dracaena, philodendron, azalée et chlorophytum.

 

  • Humidifier l'air :

Il faut privilégier les plantes émettant de la vapeur d'eau telles que le dieffenbachia, le gerbera et le pothos. La fougère permet aussi d'humidifier l'air et de lutter contre l'électricité statique.

 

  • Contre les odeurs de peinture :

Chrysanthèmes et philodendrons sont de bons dépolluants de trichloréthylène, utilisée dans les peintures et les solvants. Ils dépollueront l’air de vos pièces fraichement peintes.

 

  • Contre le formaldéhyde :

C’est un conservateur que l'on trouve dans les produits qui nous entourent : dans la fumée de tabac, dans les meubles et armoires, dans les tissus, dans les produits ménagers et autres produits tels que les laques, colles, vernis à ongle, peintures… Contre ce produit : le ficus, un lierre, un pothos, un palmier, un Phoenix roebelenii, un Dracaena fragans ou un aglaonema. Ces plantes trouveront leur place dans votre salon.

 

  • Contre l'ammoniac :

Il est présent dans beaucoup de nos nettoyants ménagers. Contre ce produit, l'azalée et le palmier trouveront leur place dans la cuisine ou la salle de bains. L'anthurium, le lierre et le ficus seront aussi efficaces contre l’ammoniac dans vos salons et cuisines.

 

  • Les multifonctions :

Certaines plantes cumullent plusieurs propriétes. Elles dépolluent et humidifient votre air. Plaçables n’importe où dans votre maison ces plantes sont les suivantes : le spathiphyllum, le schefflera, la fougère de boston et l'Areca dypsis lutescens.

 

Les plantes dépolluantes sont un moyen naturel d’améliorer esthétiquement et simplement l’air que nous respirons.

Crédit Photo : amysphere / Flickr

Source des visuels :  www.plantairpur.fr
Source: http://www.greenzer.fr/plantes-depolluantes-617

Pour vous le bio c'est