Accueil Bien être Sophrologie

In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player

Powered by RS Web Solutions

In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player

Powered by RS Web Solutions



Sophrologie

La sophrologie (ou étude de la conscience en harmonie), a été créée en 1960 par Alfonso Caycedo (médecin neuropsychiatre colombien d'origine basque espagnol, né en novembre 1932 à Bogotá, professeur à l'école de psychiatrie de médecine à Barcelone de 1968 à 1982), qui a ensuite approfondi et renommé sa conception en sophrologie caycédienne. C'est pour lui une science qui favorise la résolution de désordres (psychiatriques, physiologiques, existentiels), permettant de développer une personnalité plus harmonieuse, par la conscience de soi et le renfort des structures positives.
La sophrologie est utilisée comme technique de relaxation et de connaissance de soi.

Définition et étymologie

Le terme de sophrologie a été inventé par Alfonso Caycedo à partir de 3 formants du grec ancien (sos: harmonie; phren: conscience; logos: étude). La sophrologie se définit donc comme la science de la conscience harmonieuse. En ce sens, elle va s'intéresser à l'étude de la conscience individuelle, dans une approche phénoménologique qui tient compte de l'historicité de chacun.

La sophrologie d'Alfonso Caycedo porte aujourd'hui le nom de sophrologie caycédienne. Elle a étudié les phénomènes de conscience humaine dans ses états et modifications de niveaux. Elle a mis en expérience un ensemble de techniques et de méthodes dont les fondements et l'étude originale visent la conquête ou le renfort d'un équilibre au plus proche du sentiment d'intégrité. Les principales applications sont thérapeutiques, prophylactiques ou pédagogiques. La sophrologie s'est toujours refusée à l'hypnose mais certains en font un traitement des états de douleur et de malaises psychiques avec des techniques de relaxation basées sur l'hypnose. Elle est un moyen de développement personnel.

Principes fondamentaux

Une référence philosophique de la sophrologie est la phénoménologie de Husserl. La sophrologie permet de faire émerger à la conscience des phénomènes qui peuvent être ainsi compris. Les sophrologues la présentent souvent comme une science de la conscience, un art de vivre (la sophrologie se vit, plus qu'elle ne s'apprend), et une philosophie phénoménologique et existentielle. Elle s'appuie sur trois principes:

  • Le principe d'action positive (toute action positive dirigée vers la conscience se répercute positivement sur tous les éléments psychiques de l'être)
  • le principe du schéma corporel comme réalité vécue ( c'est par la découverte de son corps et de son fonctionnement que les phénomènes psychiques trouvent du sens).
  • le principe de la réalité objective ( Le sophrologue se doit d'être conscient de ce qui se passe en lui même pour en tenir compte face à son client).

La sophrologie permettrait de vivre l'instant présent pendant les séances en mettant en suspens le jugement. Le phénomène est vécu sans chercher à comprendre, ni à analyser, et à chaque fois, il sera vécu comme si c'était la première fois.

Méthodes

Le programme d'entraînement des sophrologues de l'école du Pr. Caycedo est décomposée en 12 niveaux pédagogiques. Les 4 premiers sont des niveaux qui vont de l'éveil des sensations physiques aux dévoilement du schéma corporel vécu comme une réalité consciente. S'intègrent des sentiments qui servent de repères de construction ou de prévention pour chaque personne. Les 8 niveaux suivants sont plus dynamisants en terme d'énergie et d'intégration.

Source: WIKI

Pour vous le bio c'est