Accueil Actualités ECO Transport & Logistics : un nouveau salon dédié aux technologies vertes


ECO Transport & Logistics : un nouveau salon dédié aux technologies vertes

Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Du 29 au 31 mars 2011, un nouveau salon international verra le jour à la Porte de Versailles, à Paris. Son nom : Eco Transport & Logistics. Entièrement dédié aux technologies vertes appliquées au transport et à la logistique, cette manifestation, créée par Reed Expositions France, se déroulera en parallèle de la Semaine internationale du transport et de la logistique (SITL).

Alain BAGNAUD

Quels camions moins polluants et quels équipements répondent-ils le mieux à ses besoins ? Photovoltaïque, éclairage basse consommation, puits canadiens, traitement des eaux, éco-matériaux, quelles sont les meilleures solutions pour adapter ses bâtiments logistiques ? Comment financer ses projets ? Avec quel retour sur investissement ? Nuisances sonores, gestion du trafic, déchargements, comment optimiser la livraison de dernier kilomètre ? De qui se faire aider pour réaliser son bilan carbone ? Avec quels outils ? Les entreprises spécialisées dans le transport et la logistique se posent beaucoup de questions en matière de développement durable mais les réponses ne sont pas évidentes à trouver.

« Ces solutions seront désormais disponibles sur un salon en France !, assure Alain Bagnaud, directeur général de Reed Expositions France. Aujourd’hui tous les projets, ou presque, intègrent la problématique du développement durable. Les besoins sont considérables. Pour preuve, sur les 68 dossiers déposés pour les prix de l’innovation organisés lors de la dernière édition de la SITL, 60 intégraient cette dimension».

Répondre au manque d’information des entreprises
 

Le développement durable? Selon une récente étude de Eyefortransport, 89 % des entreprises européennes (transporteurs et chargeurs) estiment qu’il s’agit d’un sujet stratégique. Mais ont-elles seulement le choix face à la pression grandissante de l’opinion publique, des consommateurs et des politiques? Alors que les prix des matières premières s’envolent et que la concurrence est de plus en plus vive, les entreprises ont aussi intégré que le développement durable pouvait offrir de précieuses économies, que ce soit en matière d’organisation ou de réduction des dépenses énergétiques, comme c’est par exemple le cas avec les bâtiments ou entrepôts HQE.

Reste que les secteurs de la logistique et du transport ne sont pas des secteurs tout à fait comme les autres. Extrêmement complexe, intégrant une multitude de métiers et de paramètres différents, la filière a souvent du mal à trouver les solutions correspondantes à ses nombreuses spécificités.

« La vocation de ce salon est justement d’apporter des réponses aux questions qui se posent et de réunir toutes ces solutions sur un même lieu, sous un même toit », poursuit Alain Bagnaud.

Le salon Eco Transport & Logistics, qui se tiendra à la Porte de Versailles, à Paris, couvrira toutes les dimensions et tous les maillons de la chaîne logistique, des différents moyens de transports à faible émission de CO2 aux entrepôts et aux infrastructures durables en passant par les technologies de l’information.

« Cette manifestation sera aussi l’occasion d’échanger sur les bonnes pratiques et d’aborder des sujets comme la mutualisation, la logistique de retour ou la gestion des emballages qui représentent à eux seuls 26 % des émissions de CO2, souligne David Puech, chef du projet chez Reed Expositions France. ».

La synergie avec la SITL

L’autre caractéristique du salon Eco Transport & Logistics est qu’il se déroulera en parallèle de la Semaine internationale du transport et de la logistique (SITL). Un choix qui, à première vue, peut sembler risqué mais que ses organisateurs défendent en rappelant le positionnement spécifique de chacune des deux manifestations : Eco Transport & Logistics présente les solutions vertes disponibles à destination des sociétés de transport et logistique. Les exposants de la SITL sont donc les visiteurs d’Eco Transport & Logistics. Une synergie évidente et un gain de temps et d’efficacité appréciable pour tous les acteurs.

« Si l’on a d’un côté un salon qui présente des briques et de l’autre un salon qui les assemble, je trouve que c’est une bonne idée ! », résume Didier Lesueur, Membre du Club Demeter. L’association créée à l'initiative de responsables et de chefs d'entreprises des filières agricoles et agro-alimentaires n’est pas la seule à soutenir la démarche. Un Comité de Pilotage regroupant des entreprises de transport et des logisticiens d’entreprises commerciales ou industrielles – qui constitueront la cible visiteurs du salon -, mais aussi des offreurs, a ainsi été mis en place. On y trouve déjà aussi bien des institutionnels (Ademe, région IDF, CCI Paris, les pôles de compétitivité Lyon Urban Truck and Bus et Novalog…) que des entreprises privées (ABCD, Colizen, Deret Transports, SNCF Geodis, GSE, Iveco France, Norbert Dentressangle, PwC, SAGL, Sephora, STEF-TFE, Renault Trucks, …) et des organisations professionnelles (Afilog, Aslog, Demeter).

Le projet est accueilli avec engouement par l’ensemble de la filière, ce qui augure d’une forte mobilisation. Les organisateurs de la manifestation attendent 150 exposants et 10 000 visiteurs. Voilà pour la France. Car Reed Expositions France ne veut pas se limiter à l’Hexagone.

« Les questions environnementales touchent tous les pays », rappelle Alain Bagnaud. Après Paris, la Hollande sera ainsi le deuxième pays à accueillir Eco Transport & Logistics, en septembre 2011. L’émirat de Dubaï, dont les autorités ont décidé de faire du commerce et de la logistique leurs deux secteurs prioritaires, est également intéressé. Parions que beaucoup d’autres pays suivront. »

Source:http://www.physicalsupplychains.com/ECO-Transport-Logistics-un-nouveau-salon-dedie-aux-technologies-vertes_a2165.html