Accueil Actualités « Climat : l’agriculture fait partie de la solution »


« Climat : l’agriculture fait partie de la solution »

Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 


Pour les principaux responsables de la recherche agronomique française, favoriser les pratiques agricoles innovantes permettrait de réduire largement les émissions de gaz à effet de serre.

Les débats autour de l’agriculture de demain divisent l’opinion : « Les OGM permettront-ils de vaincre la faim dans le monde ? » « Etes-vous dans le camp de l’agro-écologie ou dans celui des biotechnologies ? » « L’avenir appartient-il à l’agriculture paysanne ou à l’agriculture industrielle ? » Les scientifiques savent désormais que le temps n’est plus aux conflits stériles : la sécurité mondiale, la santé et même la survie de beaucoup d’êtres humains sont en jeu. Les changements climatiques affectent sensiblement la production agricole et plusieurs millions de personnes ont déjà dû quitter leur pays, touchées par des sécheresses ou des inondations. Face à l’urgence, à la diversité des situations et à la globalité des enjeux, il nous faut sortir des logiques binaires où il n’existe qu’une seule solution, à l’exclusion de toutes les autres, pour répondre à des problèmes complexes par des solutions concrètes.

L’accord international de Paris sur le climat, qui vient d’entrer en vigueur, offre une vraie opportunité : le texte et l’agenda des solutions issus de la COP21 mentionnent enfin l’agriculture et l’alimentation. 94 % des contributions nationales volontaires des pays à la mise en œuvre de l’accord impliquent des actions d’atténuation des émissions de gaz à effet de serre ou d’adaptation des systèmes agricoles et alimentaires aux nouvelles conditions climatiques. Ces actions s’accompagnent souvent d’un appel à un financement international conséquent. Pour ces deux raisons : c’est le moment ! Il faut agir en fournissant un cadre politique, financier et technique concret pour des solutions adaptées aux pays, aux acteurs et aux milieux.

Lire la suite de l'article

Source: http://www.lemonde.fr