Accueil Actualités Une subvention pour végétaliser sa toiture


Une subvention pour végétaliser sa toiture

Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

La Ville de Lausanne publie une brochure pour assurer la promotion des toitures végétalisées.

La Ville de Lausanne publie une brochure pour assurer la promotion des toitures végétalisées.

Un fonds de 150'000 francs a été débloqué par la Ville de Lausanne afin de favoriser le développement des toitures végétalisées extensives. Cette subvention sera disponible aux plus rapides, selon le système du «premier arrivé, premier servi». Ce coup de pouce au secteur privé se monte à 40 fr. par mètre carré de toiture, indiquait hier la Municipalité lausannoise.

Seuls 6% des toits lausannois, plats ou très légèrement inclinés, sont aujourd’hui recouverts de végétaux. La subvention illustre le virage pris par la Ville elle-même, qui s’est fixé pour objectif de végétaliser les toitures des immeubles dont elle initie la construction. Les plans d’affectation du sol prévoient également ce système. Si la Ville entend devenir «verte jusqu’au bout des toits», c’est qu’elle y voit bien des avantages. La biodiversité serait ainsi favorisée en offrant de nouveaux espaces pour différents insectes comme les abeilles sauvages ou les papillons. Elles s’inscrivent également dans un projet de «maillage» du territoire, en développant un réseau écologique urbain.

Piéger les particules fines

Dans le cas de nouvelles constructions, un toit vert permet de compenser une surface perdue au sol. De quoi contribuer au rafraîchissement de l’air en été, piéger les particules fines et retenir l’écoulement d’eau lors de fortes pluies.

Les 6% de toitures actuellement végétalisées représentent une surface de 280 000 m2, indique Florence Germond, municipale en charge du Patrimoine vert. En comparaison, les 40 fr. par mètre carré ne permettront d’augmenter cette surface que de 3750 m2. «C’est un montant de lancement, précise Florence Germond. Il nous permettra de juger de son accueil auprès des particuliers.» En cas de succès de cette démarche, une nouvelle tranche – plus importante – sera présentée au Conseil communal pour approbation.

En attendant, la Municipalité souligne les avantages d’une végétalisation pour les immeubles. Protégé par de la végétation, un toit plat a une durée de vie deux fois plus élevée, estime la Ville, pour des frais d’entretien limités. Il améliore également l’isolation du bâtiment.

 

Télécharger le guide: c'est Ici
Plus d'infos: C'est la
Source: 24heures.ch