Accueil Développement Durable En 2013, l’électricité solaire a atteint la parité réseau en Italie, en Allemagne et en Espagne, et y parviendra bientôt en France


En 2013, l’électricité solaire a atteint la parité réseau en Italie, en Allemagne et en Espagne, et y parviendra bientôt en France

Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 


Les énergies hydraulique, géothermique et la biomasse sont compétitives depuis quelques temps déjà, alors que les énergies éolienne et solaire ont eu des difficultés à concurrencer le charbon, le pétrole et le gaz naturel. Au cours de la dernière décennie, et notamment ces cinq dernières années, la situation a pris un tour radicalement différent.

Les technologies des énergies renouvelables ont gagné en fiabilité et en efficacité, et peuvent aujourd’hui générer de l’électricité même dans des conditions sous-optimales, comme par exemple en cas de faible vitesse de vent ou de faible ensoleillement. Les technologies de stockage de l’énergie connaissent des progrès rapides. Grâce au soutien des États en Europe et aux États- Unis et à la stimulation suscitée par les nouveaux centres de fabrication tels que la Chine, les coûts ont chuté.


Les prix de l’énergie solaire photovoltaïque (PV) ont chuté de 80 % depuis 2008 et devraient continuer de baisser. En 2013, l’électricité solaire commerciale a atteint la parité réseau en Italie, en Allemagne et en Espagne, et y parviendra bientôt au Mexique et en France. Le solaire PV rivalise de plus en plus avec les autres ressources sans recourir à des subventions : par exemple, l’électricité produite par une nouvelle centrale solaire de 70 mégawatts (MW) en cours de construction au Chili devrait, selon les prévisions, se vendre sur le marché spot national en concurrence directe avec celle produite à base de combustibles fossiles. Le coût de l’électricité éolienne terrestre a chuté de 18 % depuis 2009, avec une baisse des coûts des turbines de près de 30 % depuis 2008, la rendant ainsi la source d’électricité nouvelle la moins chère sur un éventail de marchés large et qui ne cesse de s’étendre. Plus de 100 pays utilisent aujourd’hui l’énergie éolienne. L’énergie éolienne en mer devrait également se développer rapidement au rythme de la baisse des coûts, sur un marché dominé par le Royaume-Uni avec une capacité effective de 4.2 gigawatts (GW) à la mi-2014.

Ces développements, entre autres, ont rendu les énergies renouvelables attrayantes sur de nombreux nouveaux marchés. En 2013, pour la première fois, les nouvelles installations de capacité renouvelable étaient plus importantes dans les pays non-membres de l’Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE). Le déploiement du solaire PV et de l’éolien en Chine était estimé en 2013 à 27,4 GW : près de quatre fois plus que son voisin le mieux placé, le Japon.


La capacité mondiale de production d’électricité renouvelable a augmenté de 85 % au cours des 10 dernières années, atteignant 1 700 GW en 2013, et les énergies renouvelables représentent aujourd’hui 30 % de la capacité installée totale. La difficulté n’est plus aujourd’hui d’évaluer la capacité des énergies renouvelables à alimenter nos styles de vie modernes pour un coût raisonnable (ce qui est possible aujourd’hui), mais de déterminer les meilleurs moyens de financer et d’accélérer leur déploiement.


Source: transition-energetique.com

Le développement durable est une notion récente qui désigne des actions visant à concilier le monde de l'économie, avec celui de l'écologie et celui du social. Pour vous :