Accueil Éco Habitat Earthbag, construire local en sacs de sable ou de terre


Earthbag, construire local en sacs de sable ou de terre


Réduire les coûts de construction et son emprunte écologique (bilan carbone, énergie grise) est une sinécure pour nombre de futurs propriétaires. Pour atteindre ces objectifs, l’autoconstruction est une des solutions … mais l’emploi de matériaux locaux reste nécessaire.

architecture superadobe - Colombie

sacs de sable – architecture superadobe – Colombie

2 solutions s’offrent alors aux éco-constructeurs, le recyclage de matériaux, illustré par le concept bien connu de Eathsphip Biotecture, qui base le système constructif sur des pneus remplis de terre. L’autre possibilité consiste à construire une maison en paille, avec du bois local pour la structure et la paille pour isolant. Des techniques qui passent souvent par une phase d’apprentissage via des stages sur chantier.

La maison earthbag, l’alternative pour une construction durable

Ces habitations disposent de caractéristiques intéressantes : résistantes aux incendies, aux tremblements de terre et pour un coût très raisonnable. Mes murs sont massifs et importants, ils résistent à toutes sortes de conditions météorologiques extrêmes (ou même les balles et les bombes), et ils peuvent être érigés simplement et rapidement. Son concept repose sur le fait que les matériaux qui ont servi à les élaborer viennent des terres environnantes. La terre est ensuite rassemblée dans des sacs fermés puis empilés et fixés avec des fils barbelés.

Shelter Village d'urgence, Hesperia, Californie - Photo de James flickr.com

Shelter Village d’urgence, Hesperia, Californie – Photo de James flickr.com

Tout est après dans la forme arrondie, pour les petits dômes comme pour les grandes maisons : tout repose sur l’arc.

Une conception ancestrale

Baptisée également « super adobe », allusion aux premières maisons en terre crue (adobe) construites pas les colons espagnols en Californie, elles furent développées par Nader Khalili, architecte d’origine iranienne, installé aux États-Unis en 1971. Khalili était familier avec l’architecture du Moyen-Orient et l’utilisation des briques d’adobe dans la construction de ces formes.

Les sacs de sable sont remplis sur place et disposés en couches ou en bobines comprimées. Des stabilisants tels que le ciment, la chaux, ou du carbonate de sodium peuvent être ajoutés à un mélange idéal de 70% de sable, 30% d’argile. La paille peut également être ajoutée. Du fil de fer barbelé est placé entre les cours pour plus de solidité et prévenir de tout dérapage.

CalEarth - photo Mike Smith flickr.com

CalEarth – photo Mike Smith flickr.com

Une fois montée, la maison est brûlée de l’intérieur, pour accélérer le séchage, et une coquille de terre cuite vient sceller l’édifice. La maison est recouverte d’adobe ou de plâtre, de sorte que le plastique des sacs ne s’échappe ou ne se dégrade pas.

De nombreuses déclinaisons possibles

(cliquez sur une image pour plus de détails)

 

 

Plus de photos : http://www.tumblr.com/tagged/earthbag

Source: Construire-tendance.com

Avez-vous un éco comportement ?