Accueil Le Périgord Noir Condat Sur Vézère


Condat-sur-Vézère


Condat-sur-Vézère est une commune française située dans le département de la Dordogne, en région Aquitaine.

Situé à vol d'oiseau six kilomètres à l'ouest-sud-ouest de Terrasson-Lavilledieu et huit kilomètres au nord-est de Montignac, le bourg de Condat-sur-Vézère est implanté en rive gauche de la Vézère, à son confluent avec le Coly. Il est traversé par la route départementale 62 qui longe le Coly.

La route départementale 704 (l'ancienne route nationale 704), qui longe la Vézère, dessert également la commune.

La gare de Condat - Le Lardin est implantée sur la commune voisine du Lardin-Saint-Lazare.

Deux endroits de la commune sont classés comme zones naturelles d'intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF) :

  • ZNIEFF de type 2 : le causse de Terrasson à dominante boisée, zone située à l'est de la commune, sur environ la moitié du territoire communal ;
  • ZNIEFF de type 1 : le coteau de l'Escaleyrou en limite sud de la commune, zone de pelouse et de lande.

Condat tire son nom du toponyme celtique qui désigne une confluence, ce qui correspond à sa situation au point où le Coly se jette dans la Vézère.Un pouillé du xiiie siècle la nomme Condac. L'ancienne paroisse de Condat fut le siège de la principale commanderie de l'ordre des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte en Périgord jusqu'à la Révolution. De Condat, l'autorité du commandeur s'étendait sur diverses possessions sur tout le Périgord. De 1291 à 1790 la commanderie de Condat eut à sa tête 30 commandeurs. À Condat même, ils rivalisaient pour les droits sur les terres avec les abbés de Terrasson ou deSaint-Amand, arbitrés en 1490, ou pour l'exemption des redevances réclamées par l'évêque de Sarlat, exemption confirmée par l'arbitrage royal plusieurs fois entre 1512 et 1554. Pendant les guerres de religion, la paroisse de Condat fut dévastée à plusieurs reprises par les troupes d'huguenots du sire d'Albret.

En 1789, à la nouvelle de la prise de la Bastille, les habitants de Condat pillent les meubles de la commanderie, dont les biens sont vendus comme biens nationaux.

Sur la carte de Cassini représentant la France entre 1756 et 1789, le village est identifié sous le nom de Condac.

En 1906, la commune de Condat prend le nom de Condat-sur-Vézère.

Source: Wiki
Pour plus d'informations touristiques.